AQUAFILM: une solution industrielle clé en main pour le traitement d'eau des chaudières à vapeur:

  • Solution nouvelle génération.
  • Les agents filmogènes forment une pellicule protectrice moléculaire uniforme sur les surfaces métalliques dans l'ensemble du réseau.
  • Le film protecteur agit ainsi comme une barrière continue entre l'eau et le métal, ce qui empêche la corrosion et l'entartage.
  • L'action du traitement permet aussi de déloger graduellement les dépôts existants, améliorant ainsi le transfert de chaleur.

Calculateur d'économies Aquafilm

Calculez vos économies générées par l'efficacité du programme de traitement d'Aquafilm
52
$
Économies réalisées
Économie d'énergie
Économie d'eau
Réduction de CO2
Base militaire:
la sécurité avant tout.
La production et la distribution de vapeur dans ce complexe d’envergure comprenant de multiples bâtiments et plus de 6 kilomètres en tuyauterie, nécessite un programme de traitement approprié pour répondre aux conditions particulières de ce type d’installation. Les débits de vapeur requis peuvent varier fortement en fonction des saisons, de l’achalandage et des fluctuations de température.
Usine de séchage de bois:
l'efficacité de la vapeur.
L’opération d’une chaudière à vapeur dans l’industrie du séchage du bois pose plusieurs défis. Les demandes de vapeur subites et soutenues favorisent l’entraînement d’eau, ce qui réduit considérablement la performance du séchage à cause de la perte de contenu énergétique de la vapeur. En plus de provoquer la chute de rendement du procédé, le phénomène d’entraînement implique aussi une opération erratique de la chaudière à cause des fluctuations du niveau d’eau, de la récupération du fer dans les conduites de vapeur et de condensation, et un contrôle difficile du programme de traitement.
Les agents filmogènes utilisés dans Aquafilm protègent l’ensemble du réseau de vapeur contre la corrosion en formant un film protecteur sur les surfaces métalliques. Cette protection s’étend du réservoir d’alimentation, aux chaudières et aux lignes de retour de condensat. Les amines neutralisantes ne sont pas filmogènes et leur rôle est de simplement neutraliser le bioxyde de carbone (CO2) pour éviter la corrosion acide dans le condensat; cette fonction est limitée et ne protège donc pas l’ensemble du réseau.
Le film protecteur est de dimension moléculaire et n’a pas d’effet négatif sur le transfert d’énergie dans une chaudière. Bien au contraire, les coefficients de transmission de chaleur observés sont plus élevés pour les tubes traités avec les agents filmogènes que pour ceux traités avec les techniques conventionnelles.
Plusieurs facteurs sont à la source de l’amélioration de la performance énergétique du système de vapeur. L’amélioration du transfert de chaleur et la réduction des purges influencent de façon significative la consommation d’énergie.
Si la purge est contrôlée de façon à maintenir le même niveau de conductivité dans l’eau de la chaudière qu’avec le traitement conventionnel, la réduction de purge anticipée varie typiquement entre 20% et 50% du volume précédant l’application de l’Aquafilm.
La technologie est compatible avec les produits de traitement conventionnels. La concentration en sulfite ne doit cependant pas excéder 50 ppm au moment de l’application de l’Aquafilm.
Ceci n’est pas recommandé. La plupart des dépôts de type calcaire peuvent être délogés par le traitement, mais les débris ainsi libérés risquent de provoquer un encrassement localisé qui peut entrainer une surchauffe et un bris de tube. Il est donc recommandé de nettoyer la chaudière, à tubes d’eau principalement, avant d’appliquer le traitement Aquafilm.
Les produits d’Aquafilm doivent être injectés avec une pompe doseuse électromagnétique à membrane en Téflon et EPDM avec des joints en Téflon. Cette pompe doit être reliée et contrôlée par un appareil de mesure du débit d’eau d’appoint.
 

Parlez à un expert

Remplissez le formulaire et nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les meilleurs délais

Notre présence globale grandissante